Hommage au Capitaine Bernier par Francis Bernier

Ce texte est de Francis Bernier de Bergerac, France, membre de l’association des Bernier d’Amérique et de l’association Kapitaikallac. Celle-ci a pour objectif de promouvoir et de soutenir la mémoire du capitaine Joseph-Elzéar Bernier. Il nous a fait parvenir cette allocution lorsqu’il a appris que le monument du capitaine allait être inauguré au quai Paquet de Lévis le 28 septembre dernier.

JOSEPH ELZEAR BERNIER

EXPLORATEUR DE L’ARCTIQUE 1904-1924

Comment le convoyeur du port de Québec au début du XX° siècle a-t-il pu mériter qu’on y inaugurât sa statue un siècle plus tard?

Le conférencier a voulu comprendre le cheminement de cet homme. Selon lui ce fut l’interaction permanente d’une circonstance et d’une volonté.

La circonstance, c’est l’Arctique évoluant d’un espace de prestige équivalent à ce que fut la lune vers un espace alternatif au Moyen-Orient avec en plus des métaux et des terres rares à profusion. Le recul de la banquise consécutif au réchauffement climatique rend ces régions accessibles sans pour autant les transformer en autoroutes maritimes.

La volonté, c’est l’éducation dans une famille sur les bords du Saint-Laurent vouée par la géographie et par les gênes au rude métier de constructeur de navires puis de marin

Le résultat fut quatre expéditions financées par le gouvernement canadien présidé alors par Wilfrid Laurier. De 1904 à 1911,la jeune nation canadienne put affirmer sa présence dans l’espace arctique en étroite coopération avec ses habitants reconnus dans leurs droits

Le capitaine Bernier c’est une mémoire et une méthode

Toute l’action de ce marin s’inscrit dans la mémoire collective des Canadiens français qu’Herman Melville l’auteur de « Moby Dick » qualifiait d’inexpugnables.Sur les traces des premiers découvreurs, il traverse à trente ans l’Atlantique et le Pacifique sur la route de la Chine. La croix déposée sur l’ile Melville en 1908 reprend le geste de Jacques Cartier et sa foi catholique. Le départ de cette expédition se fait au milieu des fêtes commémorant la fondation de Québec par Champlain. La souscription qui avait précédé fut un succès populaire

Mais en bon marin, ce routier des mers sait prendre dans ses voiles le souffle de la mémoire tout en évitant ses contre-courants. Pour son navire, il ira le chercher en Allemagne. Pour son équipage, il prendra aussi des Canadiens anglais. Il aura des relations avec l’explorateur polaire français Jean Baptiste Charcot. Pour faire reconnaitre la souveraineté du Canada aux habitants de l’Arctique, il se fera trappeur et chasseur de phoques comme jadis les coureurs des bois ses ancêtres. Bref, diversifier les appuis à son entreprise, c’est le maitre mot du capitaine.

Le personnage du capitaine Bernier se résume dans sa devise ; « Aime Dieu et va ton chemin ». Et, la route qu’il a ouverte est celle d’un Nord désormais prometteur pour le Québec

Francis BERNIER association KAPITAIKALLAC 2016

Un commentaire

  • suzie doucet

    Bonjour
    j’ai essayė de communiquer avec l’association des bernier sans succès .
    Je souhaite organiser un séjour de 2 jours sur les traces de l’ancêtre Jacques bernier dit Jean de Paris, pour mon conjoint, j’ai donc besoin d’idėes. Je connais la maison des bernier à Cap St-Ignace , y a t-il sa pierre tombale au cimetiere? Je crois qu’il y a des choses sur l’Île d’Orléans .
    MERCI de m’aider
    suzie

    05/11/2016 - at 11:28 am Reply

Laisser un commentaire